pique-aiguilles-broderie-sashiko-tissu-japonais-rouge-bleu-laboutiquedemelimelo

Broderie sashiko et pique-aiguilles aimantés remplis de lavande de Provence

… ou quand le titre résume tout le post ;) Vous m’accompagnerez tout de même?

La petite histoire

Dans ma lancée -pas prévue du tout- de m’essayer à de nouvelles techniques en cette année 2023, voici ma première fois à la broderie sashiko qui me faisait de l’oeil depuis belle lurette.
Il s’agit d’une technique ancestrale de broderie japonaise qui consistait à repriser des vêtements abîmés par le biais de motifs géométriques qui les renforcent tout en y apportant une touche esthétique.

On y retrouve ainsi deux philosophies japonaise ancienne:
· Wabi-sabi qui signifie ‘essayer de trouver la beauté dans l’imperfection et les signes du temps’,
· et Mottainai ‘un sentiment qui exprime le regret ressenti lors du gaspillage’.

Le mot Sashiko regroupe en fait toutes les techniques de couture utilisées pour réparer et rendre plus beau un tissu.
Boro s’utilise pour désigner le tissu réparé.
La broderie Sashiko est en général décrite sous deux formes: Hitomezashi qui crée des motifs géométriques en brodant selon une grille et Moyōzashi, plus fluide, pour broder des formes qui apparaissent grâce à de longues lignes de point lancé.

Corrinne sur instagram m’a grandement recommandé le livre Le guide de la broderie sashiko par Suzan Briscoe, qui regroupe l’histoire de cette technique, des motifs, patrons… Je l’ai feuilleté en ligne avec elle, il a l’air si détaillé! J’espère que le Père Noël le déposera sous le sapin :)

Le tuto en vidéo

C’est Nami, sashikonami-刺し子, qui le partage sur sa chaîne YT: 手縫いで作る、花刺し+くぐり刺しの刺し子のコースターの作り方. Merci à elle pour sa générosité!
Il s’agit de sa méthode pour faire un sous-verre. Je n’arrive pas à suivre les tutos en vidéo mais même sans le son ni les sous-titres, j’ai trouvé celui-ci très clair.

Petites fleurs au Sashiko

J’ai sorti pour l’occasion:

  • ma petite collection de tissu japonais
  • ce joli rouge uni tel un coquelicot et le joli tissu Liberty Jacqueline
  • ma plus longue aiguille à broder DMC
  • mes échevettes de coton perlé DMC Nº5 que j’adore pour son effet torsadé au toucher satiné et soyeux mais que je n’avais jamais réussi à broder auparavant
  • et comme ça défile vite, me voici déjà avec des réserves de bobines au cas où

En terminant de coudre un sous-verre, j’ai eu très envie de réaliser ce pique-aiguilles que j’ai par la suite rempli de lavande du jardin de mes parents en Provence ❤️ Un parfum naturel et précieux pour ce cadeau du coeur maintenant bien arrivé à destination :)

Petites croix au Sashiko

Sashiko quand tu me tiens… j’ai continué avec une version en tissu japonais bleu aux ondes en pointillés à l’avant et des libellules à l’arrière. Les tissus sont découpés en carrés de 10×10 cm.

Après les pointillés, les diagonales brodées au point avant sont surjetées. Une belle surprise qui apporte du relief avec des ondes en froissant un peu le tissu.

J’ai finalement glissé un aimant super puissant dans ces petits coussins préalablement entoilés en dedans avec un thermocollant tissé, même pas besoin de piquer si jamais on craint l’usure du tissu japonais, l’aiguille tient debout toute seule 🤭 ou posées toutes ensemble bien sûr.

Puis j’ai personnalisé cette bobine poisplumisée et rajouté un petit pochon ajouré au crochet pour un nouveau cadeau joliment présenté.

Clin d’oeil aux copinautes

Avec les SC, on se retrouve chez Karo autour d’une très belle qualité: la générosité, à l’occasion du défi Serial Crocheteuses & More Nº703.

Respecter le travail des autres, leur générosité, les droits d’auteur et les copyright en citant les sources.

Partager et offrir de mon temps sans rien attendre en retour, sont des valeurs qui me rattachent à celles de mes parents et me tiennent à coeur.

Je suis triste de voir le travail de nombre d’artistes et de créateurs plagiés, des tutoriels traduits en français et appropriés sans scrupules.

Mes tutos aussi, ceux partagés gratuitement sur le blog ou insta sont copiés et transformés en kits vendus par des entreprises françaises bien connues…
On finit toujours par être au courant, et quelle immense déception à chaque fois…

TheSerialcrocheuteuse-SC-more

Pour cette première fois au sashiko, j’ai vraiment adoré !!!
… prendre le temps de dessiner méticuleusement la grille de 1×1 cm au stylo effaçable,
… broder au point avant en essayant de maintenir la régularité des espaces,
… découvrir que le tissu prend du relief, presque comme matelassé,
… pouvoir les offrir avec tout mon coeur.
Une véritable parenthèse méditative.

Avez-vous eu l’occasion d’essayer? J’adorerais connaître votre avis sur cette technique.
☷ ❤️ ☷ 💙 ☷
Des bisettes estivales,
Méli

Les petits plus

Hashtags
rendez-vous sur instagram
#broderiebymelimelo

Le contenu de ce post n’est pas sponsorisé

13 petits mots sur “Broderie sashiko et pique-aiguilles aimantés remplis de lavande de Provence

  1. waouh je découvre et j’adore l’histoire, l’esprit mais surtout ta personnalisation, les réalisations l’idée de l’aimant (top) …. je ne peux qu’aimer en plus avec ma chère lavande :)

    bravo++++

    • Oh, c’est gentil Barbara!
      Depuis, j’en ai confectionné 4 de plus, c’était pour les surprises noëliques mélimélotées et j’ai vraiment hâte de m’y remettre :) La lavande… toi aussi !!! Ça fait plaisir de se retrouver autour de ces petites ‘choses’ qu’on aime.
      Des bisous (merci pour tous tes messages que je découvre et lis avec joie malgré le retard)

      • super !
        et pas de soucis pour le retard d’ailleurs ces jous ci c’est moi qui suis moins disponible
        re bonne année à toi
        créations ,partages ,échanges, bonheurs ,amour!!

  2. J’adore le sashiko ! Ces répétitions de motifs sont harmonieux et parfaitement organisés, en restant dans une certaine dynamique. Tout ce que j’aime ! Tes carrés sont superbes et le petit format est l’idéal pour se lancer. J’ai toujours eu envie de me lancer mais j’ai très peur de rater ou de me lasser sur de plus grandes surfaces. L’idée de l’aimant inséré à l’intérieur est très ingénieuse et je te la piquerais (sans jeu de mot) très certainement. Bravo pour ces petits coussins si délicats et raffinés !

    • Un nouveau point en commun Coco !
      Ravie que l’idée de l’aimant te plaise et tu donnes déjà l’envie de voir tes prochaines réalisations en sashiko ;) Pareil que toi pour me lancer mais il faut croire que j’ai eu la chance du débutant hihi. J’aimerais bien des chemins de table pour la maison maintenant… pour cela, il va falloir trouver le temps. Merciii, bises.

  3. C’est vraiment très beau !

  4. Cc Méli
    Quelle jolie technique ! Merci pour la découverte de l’histoire du sashiko ! C’est fou comme de tout temps et sur tous les continents, les femmes ont cherché à recycler les tissus … je pense au patchwork et les chemises des fermiers américains…
    Je suis si heureuse de ce cadeau qui m’a bien surprise avec l’aimant super puissant.
    Mille bisous et à très vite pour d’autres swaps !

    • Coucou Karo,
      Comme tu as raison, c’est tellement beau de voir que ces connaissances sont transmises de générations en générations et d’un continent à l’autre de nos jours :) J’ai bien souri en apprenant que tous les marqueurs avaient tous été attirés :D Avec grand plaisir comme toujours et à bientôt pour la suite, gros bisous !

  5. Caroline

    J’aime faire du shashiko et son rendu.J’ai beaucoup appris avec le livre “le shashiko se met à table” des éditions de saxe (environ 15 euros), très pédagogique.Au début j’achetais le tissu pré imprimé chez “couleur Japon” mais il y en a ailleurs , rascol…..Bonne soirée avec beaucoup de plaisir de travaux d’aiguille.

    • Oh là là, merci beaucoup pour la référence de ce livre Caroline ! Je ne connaissais pas la première boutique citée non plus, alors hop, les voici glissés dans ma to do list pour voir tout cela de plus près lors de ma prochaine pause créative :)
      Le rendu du sashiko est en effet si joli ! J’imagine qu’il y a des motifs de patrons dans le livre ? Je me disais justement que des créations pour embellir la table seraient bienvenues à la maison. Encore merci et serait-il possible de voir quelques réalisations ? 😇
      Bonne fin de journée et au plaisir de se retrouver autour de nouveaux travaux d’aiguille passionnants !

  6. C’est sublime. Tu me donnes envie de m’y remettre. Ton choix de tissus est juste parfait.

    • Merci pour ton message Anne ! Suite à ces porte-aiguilles, j’ai reçu beaucoup d’infos et d’astuces au sujet de la technique Sashiko et ça donne vraiment envie de continuer :) Un projet qui nous permet de piocher dans nos jolis tissus et même d’écouler quelques chutes, trop bien ! T’es-tu laissée tentée finalement? Des bisettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *