gobba-ox-crochet-buffle-amiguruku-nouvelle-annee-laboutiquedemelimelo

Année du buffle et culture de l’Oxalis pourpre

Nouvelle année lunaire, nouvelle histoire entremêlée d’un petit buffle et d’une plante aux airs de papillons adoptée à la maison en 2019 dont nous allons parler: plantation, entretien et boutures en culture hydro. C’est plein de détails et donc un peu long.

Histoire d’un faux trèfle, l’Oxalis

Au pied de cette herbe vivace, sous la terre, se trouvent des tubercules, un moyen parfait de multiplication végétative.
D’un tubercule -souvenir d’une visite aux urgences-en avril 2019 (photo perdue hélas)- a grandi cette belle plante au feuillage pourpre au bureau. La voici à la mi novembre 2019 plantée dans un substrat léger composé de terreau et de sable et dans un pot de jardinerie recouvert d’un cache pot.

Les premières fleurs au bout de longues tiges sont apparues lors du confinement 1 à la fin mars 2020, une récompense après presqu’une année d’attente.

Elle est si aérienne! Celle-ci que j’essaie de maintenir petite est posée à la mi-ombre alors j’imagine que c’est pour cela que la croissance n’a pas été rapide.

oxalis-pourpre-triangularis-entretien-laboutiquedemelimelo
12 mois. Fleurs déployées, fin mars

Celle de l’atelier quant à elle vient de trois tubercules de ma première plante. Plantés début février 2020 dans un pot en terre cuite, j’ai eu du mal à lui trouver les bons dosages d’eau au début car la terre séchait plus vite et les oxalis n’aime pas avoir les racines trempées dans l’eau ni une coupelle d’eau sous le pot.

+ 3 mois depuis la plantation des tubercules, avril

Au bout de 3 mois, en suspension derrière d’une fenêtre orientée plein sud avec un voilage pour éviter les coups de soleil, elle était déjà bien fournie. J’ai donc retiré le voilage au début de l’hiver pour voir comment elle allait évoluer, et là… surprise ! De nombreuses pousses, feuilles & fleurs depuis la fin novembre! Cette fois-ci, la croissance a été bien plus rapide en pleine lumière et petite précision: elle est dans un endroit frais à 14ºC, loin du chauffage.

Les feuilles pointent vers le soleil et bien qu’elles pourraient paraître fragiles, elles sont en réalité très résistantes.
La floraison a été abondante durant tout l’hiver et ça continue de plus belle ! On pourrait passer des heures à observer ces jolis jeux d’ombre et lumière au travers des pétales délicats d’un rose-mauve changeant au fil des heures.

Moi qui pensais la mettre en hibernation cet hiver, en coupant tout pour la placer dans l’obscurité afin de la laisser se reposer, je n’ai pas pu car il n’y a même pas de feuilles fanées. Ça me permettra ainsi de vous faire un retour, peut-être cette plante sera-t-elle épuisée à la fin de l’hiver alors que celle au bureau repartira de plus belle?

Pour l’apport d’engrais, j’attends le printemps pour peut-être commencer, elles me le diront. Mais pour l’instant, l’une avec ses ±22 mois et l’autre avec ses ±12 mois n’ont pas connu d’engrais mais des restes d’infusions en guise d’arrosage ;)

Bienvenue petit buffle funky

Changement de sujet, qui dit nouvelle année lunaire, dit amigurumi au crochet, heu je veux dire… nouvel animal dans l’horoscope chinois et cette année, c’est la fête à Gobba, le petit buffle chevelu!
Vous devinez que je me suis bien amusée à le confectionner et à le prendre en photo ce choupi :)

Le modèle est d’Anita @amiguruku, comme Souricette.
Je n’ai pas pu résister à modifier un peu ses narines, lui rajouter de grandes cornes et plein de cheveux en laine toute douce! J’adore son air déjanté avant de passer chez le coiffeur, d’ailleurs, ça n’a pas été un choix facile mais Gobba s’est gentiment laissé faire ! Vous ne le trouvez pas trop mignon?

Bouture de l’Oxalis

Place aux boutures en culture hydro maintenant que vous les avez aperçues au côté de Gobba -et c’est vrai qu’il me reste toujours une mitaine au point d’épis à crocheter.

Curieuse comme ma petite assistante mandragore bébé qui note tout de l’évolution des Oxalis dans son tout mini carnet brodé,

… j’avais mis quelques tiges dans l’eau en juillet 2020, or l’une d’entre elles suivie de près par une seconde tige a commencé à faire des racines 3 mois après alors que les autres avaient tout simplement pourri.

Au bout de 5 mois sont apparues les premières tiges de feuilles puis un petit début de tubercule qui n’arrête pas de pousser suivi d’autres pousses,

… pendant que les premières sortaient la tête de l’eau, quelle excitation!

A ce jour, le tubercule mesure dans les 10 cm.
Le soir, les feuilles se replient sur elle-même puis elles se ré-ouvrent au petit matin, on reste contemplatifs de ces papillons végétaux; ce phénomène est nommé nyctinastie.
Leçon apprise après de nombreuses tentatives, si vous aussi voulez tenter la bouture en milieu hydro, ne coupez pas vos tiges mais tentez de les extraire de terre sans les casser, certaines semblent n’attendre que ça, ce sont celles qui penchent le plus à l’horizontale ;)

Clin d’oeil

Delphine @unzestedesamsouki, je te présente l’un de tes bébés qui partira te rejoindre au printemps :)

Les fleurs d’Oxalis partent virtuellement chez Coco pour les copines du défi du ch@t #25 fleurs, une belle surprise cette floraison quotidienne en plein hiver qui me tient à coeur de partager avec toutes. Je suis tombée sous le charme de l’Oxalis triangularis, pas vous?

🐂🌸💕
Une très belle année du buffle à vous et vous savez où me trouver si un jour vous aviez une envie d’oxalis.
Bises.
Méli

Les petits plus

hashtags
rendez-vous sur instagram
#crochetbymelimelo
#broderiebymelimelo

buffle
d’après le tutoriel Gobba de Ox @amiguruku
en coton Ricorumi , crochet 2,25mm
coloris 054 écru, 056 nougat, 060 black
en laine The Petite Wool, We Are Knitters
coloris beige
en laine Sugar Baby Alpaca, Wool and The gang
coloris margaux red

mandragore
d’après le tutoriel Mandragora @crochet_paladin
en coton Ricorumi, crochet 2,25mm

mini journal brodé
fil mouliné spécial coton, DMC
tissu coton, RJR Fabrics

Liens non sponsorisés et partagés avec grand plaisir.

8 petits mots sur “Année du buffle et culture de l’Oxalis pourpre

  1. Oh… Je suis complètement sous le cherme de tes plante et je ne connaissais pas celle-ci. Comme toi, je fais des tentatives de bouture, mais elles se soldent souvent par un échec, alors quand je vois des racines se dessiner, je suis aux anges !
    J’ouvre également tous les rideaux et voilages pour leur donner plus de lumière.
    Mon « jardin » s’étoffe doucement et j’espère les garder longtemps.
    Ton petit buffle est très mignon ! Dire que mon rat fête son anniversaire et que le tuto n’est toujours pas disponible… J’ai honte ! Ma version du buffle attendra encore parce que mon index gauche n’est pas valide pour le moment et qu’il me fait bien défaut pour le crochet.
    Bises et merci pour ce billet fleuri qui m’enchante !

    • Oh trop contente de te faire découvrir l’Oxalis Coco 🌱 Jardiner rime avec patience et tu ne pourras qu’être récompensée avec ton jardin qui prend le temps.
      Tout ne pousse pas bien chez nous, le climat est bien trop rude avec des énormes écarts de températures sur la même journée (c’est d’ailleurs notre cheval de bataille en construction) et pas beaucoup d’humidité ambiante (ça me va plutôt bien pour la santé) ce que n’apprécie pas trop les plantes d’intérieur. Alors, tu peux l’imaginer, c’est la joie lorsqu’après 2 années d’acclimatation en général, bourgeons et fleurs sont au rendez-vous 😊
      Aïe pour ton index, c’est pas rigolo du tout et c’est long à guérir, mieux vaut ne pas forcer. Avec mon petit rat, on n’avait pas osé te demander mais on attendait un petit frère buffle cette année 🙈
      Prends bien soin de toi surtout, des bisettes fleuries

  2. Quel beau compte rendu de ces pousses papillons ! Je ne savais pas que ça produisait des fleurs qui sont magnifiques en plus !!!! J’ai plein d’infos pour soigner ma bouture merci !

    • Ta bouture ne demande qu’à te rejoindre Delphine 🦋💖
      Il faut que je prépare ces quelques frères et soeurs surprises 🌿 et je te les enverrai bientôt 😊
      Désolée pour la longueur du post hihi, comme je n’avais jamais vu d’infos sur la bouture en eau (je suis sûrement mal informée) et vu qu’un bébé était pour toi, je me suis lancée en me disant que ça pourrait être sympa 😉
      Bisous

  3. Ton petit buffle est trop craquant ❤️ et j’admire ta main verte, tu es une magicienne des plantes. Le seul succès à la maison est d’avoir fait germé un noyau d’avocat 😂

    • Merci Aurélie 💕 ce petit rebelle nous fait trop rire à chaque fois qu’on le voit 😅
      Oh mais c’est super! 🥑🌿 Allez, il va sûrement donner des bonnes ondes aux prochains 😉

  4. Je craaaaaque pour la chevelure de ton buffle (la toute première photo n’est pas mal non plus).
    Quant à tes boutures : félicitations pour ces duplications (je vois que des boutures de Cerpopegia Woodii se sont glissées dans tes photos).
    Bon week-end

    • C’est un petit rebelle funky hihihi. Il a grandi trop vite le coquin, je m’attends à le retrouver barbu un de ces jours 😂
      Merci Valentine, c’est une belle surprise car au départ, j’avais mis les tiges dans l’eau juste pour profiter d’elles un peu plus longtemps et je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elles poussent! Oui, c’est vrai qu’il y a des Ceropegia partout en fait 🌿
      Un bon début de semaine à toi, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *